Sites utilesNetvibesFlux RSSSites utiles


Nuit blanche

Publié par : My dad  /  Catégorie : Dans la commode

Nuit blanche

Voici qui devrait ravir les noctambules qui sommeillent peut-être en vous ! Après La Nuit des Musées, nous vous convions à découvrir un court-métrage tourné en ultra slow motion du réalisateur canadien Arev Manoukian, intitulé « Nuit blanche ». L’expression « Nuit blanche » n’est pas un emprunt, elle a son équivalent propre en anglais, certes moins imagé : « Sleepless night » (littéralement, nuit sans sommeil). Le titre français est un parti-pris du réalisateur, que l’on devine lié au choix du noir et blanc et à l’atmosphère rétro et très « nuit parisienne » de son court-métrage. Le bistrot qui sert de toile de fond à la rencontre est d’ailleurs une référence au mythique Café de Flore à Saint-Germain des Prés.

Alors, faut-il en conclure que le français est bel et bien la langue de l’amour ? Quoiqu’il en soit, ce court-métrage aurait aussi pu s’appeler « Coup de foudre », une expression empreinte d’une poésie que n’a pas non plus sa traduction anglaise « Love at first sight » (litt., l’amour à première vue) et qui aurait bien rendu l’onde de choc à laquelle vous allez assister. On ne vous en dira pas davantage pour ne rien déflorer. Ce serait dommage, car la magie du premier regard, sublimée par la musique de Samuel Bisson, met instantanément le spectateur en apesanteur.