Sites utilesNetvibesFlux RSSSites utiles


Strip-tease intégral de Ben

Publié par : My dad  /  Catégorie : Sous le tapis

Strip-tease intégral de Ben, cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Cet article sera très laconique, car nous sommes dégoûtés, anéantis. Juste pour vous annoncer vite fait que le blog mydadisalibrarian.fr devrait s’arrêter aujourd’hui… en même temps que la rétrospective consacrée à Ben au MAC de Lyon. Comment pourrait-il en être autrement ? Pendant quatre mois, la ville de Lyon a baigné dans l’univers de Benjamin Vautier. Ben était partout, dans la rue, dans le métro, dans les bibliothèques, dans les cafés, à la gare, à la fac, dans les esprits, stimulant et nourrissant la réflexion, nous interrogeant sur la quintessence de l’Art, la forme, la norme, l’objet, l’abject, le sens, l’unique, l’interdit, l’inertie, l’ineptie, le mal, les mots, l’égo, la mort, l’amour, l’humour, le banal, l’anal, la beauté, les cageots… Pendant quatre mois, nous nous sommes totalement immergés. Nous avons fait corps, allant jusqu’à nous nourrir midi et soir de cacahuètes Benenuts et de riz Uncle Ben’s. Le matin au petit déjeuner, nous buvions du Benco en écoutant Bénabar. Nous avons appris toutes les répliques de Ben-Hur.

Read More Lire la suite…

Nuit des Musées 2010

Publié par : My dad  /  Catégorie : Sous le tapis

La Nuit des Musées 2010

Musée d’Art Moderne, Saint-Étienne, 21h47.

Le jeune garçon qui observe le monolithe rouge dans le tableau de Linda Roux a la même posture que le visiteur contemplant la toile dans une galerie. Cette analogie fonctionne comme une invitation à entrer dans la peinture. Une question s’impose rapidement. Partageons-nous les mêmes interrogations que cet enfant au sujet de ce bloc colossal, sorte d’objet visuel non identifié, dont les lignes géométriques tranchent avec les courbes et les trajectoires d’une nature en train de reprendre ses droits ? Le garçonnet nous tourne impassiblement le dos, on comprend qu’il ne dira rien. Dans la série A Family, Linda Roux nous donne à voir une humanité, dont l’emprise sur l’environnement paraît réduite au néant. L’empreinte de ses personnages est frêle et légère. Il n’est pas (ou plus) question d’individus jouant aux apprentis sorciers avec la planète. Les rapports de force semblent indiquer un triomphe des éléments naturels aux prises avec les vestiges d’une civilisation passée. A moins que ce ne soit l’inverse. Pour autant, ce portrait de famille en 11 actes est résolument porteur d’espoirs, puisqu’il émane des protagonistes une étonnante sérénité, qui semble témoigner de leur foi en l’avenir.

A family VI, acrylique sur toile, 100 x 80 cm, 2009.

Read More Lire la suite…