Sites utilesNetvibesFlux RSSSites utiles


Raise your fist and… Yelle *

Publié par : My dad  /  Catégorie : Y en a de partout

Yelle, cliquez sur l'image pour l'agrandir.

En 2011, la balance commerciale française sera de nouveau déficitaire. Et pourtant, comme Nexter et Dassault, le fleuron de l’electro française a encore sorti l’artillerie lourde. La France est en effet l’autre pays exportateur de « scuds ». Cette tendance porte même un nom : la French touch ! Touché, coulé…

Nous n’avons pas attendu que Yelle nous tombe sur la tête pour succomber. Quelques jours avant d’entamer un nouveau marathon sur le continent américain, le contingent armoricain a calé un tour de chauffe hexagonal dans quelques clubs, dont le Ninkasi Kao à Lyon, l’occasion de jauger le potentiel du trio sur scène. French paradoxalement, la renommée de Yelle est aujourd’hui beaucoup plus importante à l’étranger, la faute peut-être à des singles qui, s’ils ont largement contribué à sa notoriété, ont brouillé les pistes et phallucieusement réduit le groupe à une blague de potaches (« Je veux te voir dans un film pornographique en action avec ta bite », c’était eux !). « C’est de la soupe ! » m’a même dit un jour mon copain Jipé. Nous courrons donc le risque de réduire fallacieusement my dad is a librarian à un blogue de potages. :???:

Read More Lire la suite…

L.A. Guns, branché sur 220 colts !

Publié par : My dad  /  Catégorie : Y en a de partout

L.A. Guns au Ninkasi Kao, PAN !!! Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Ça fait des plomb(e)s que les gâchettes angelines n’avaient pas traîné leurs dégaines en France. A Lyon, de mémoire de hardos, la venue de L.A. Guns est même une première en bientôt 30 années de carrière ! L’odeur de la poudre commençait à faire cruellement défaut aux plus accros, en manque de leurs héros. C’est donc dans un Ninkasi Kao bien chargé que les L.A. Guns se sont exécutés.

Le groupe s’est formé au début des années 80 autour de Tracii Guns (guitare) et Axl Rose (vocaux), avant que les deux comparses ne fondent un nouvel alliage : Guns N’Roses ! Tracii Guns, l’homme qui se tire plus vite que son ombre, finit par quitter le groupe avant l’enregistrement du multi-platine « Appetite for destruction » (plus de 30 millions d’exemplaires vendus !) pour reformer L.A. Guns, cette fois avec Phil Lewis au chant.

Aujourd’hui, vouloir suivre le groupe en tournée relèverait vite du casse-tête (traduit de l’anglais headbang ! :D ) pour le fan ultime, puisqu’il n’existe non pas un, mais deux L.A. Guns ! Tracii Guns et Phil Lewis ont effet décidé de se séparer, mais chacun revendiquant la propriété et l’utilisation du nom, il n’est pas rare que L.A. Guns se produise au même moment en deux endroits différents. :shock:

L.A. Guns au Ninkasi Kao, cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Read More Lire la suite…