Sites utilesNetvibesFlux RSSSites utiles


Comment petit singe sauva son cœur ?

Publié par : My dad  /  Catégorie : Le tiroir du bas

Comment petit singe sauva son cœur ?

A trop vouloir, on risque de tout perdre. Telle pourrait être la moralité de ce conte, tiré du Pañchatantra indien et adapté par Bernard Chèze. Il raconte l’histoire de Kama, un crocodile rusé, qui tend un piège à un singe, mais celui-ci, bien plus rusé encore, arrive à le déjouer. Pour les illustrations, très réussies, Florence Guiraud utilise des papiers découpés. L’illustratrice joue avec des effets de matière, qui donnent du relief et produisent l’illusion d’un livre tactile.

La fable du singe et du crocodile se décline sous de multiples versions en Asie, ainsi que dans le livre de Kalîla et Dimna, ce qui peut d’ailleurs faire l’objet d’autres lectures qui pourront donner lieu à des comparaisons. Voici à cet effet quelques variantes trouvées sur la toile : une tibétaine, une autre malienne, ainsi que la version intégrale extraite du Pañchatantra qui, sur la page ciblée, peut être écoutée dans sa langue originale.

Timbre indien

A l’initiative des Éditions Syros, vous pouvez également visionner ci-dessous l’histoire contée par Catherine Zarcate et en LSF par Marie Boccacio.

Read More Lire la suite…

Peter Fox

Publié par : My dad  /  Catégorie : Y en a de partout

Des singes de Dedieu & Compagnie à ceux de de Peter Fox, il n’y a qu’un pas ou plutôt qu’un saut, de lianes en lianes. Dans son album « Stadthaffe » (trad. : le singe de la ville), le chanteur berlinois nous emmène explorer la jungle urbaine. A l’instar du titre « Alles Neu » (à découvrir ci-dessous) qui combine scansions rap, percussions et instruments symphoniques, sa musique est un melting pot de multiples influences.

Peter Fox fait partie de la nouvelle vague allemande, qui peine à s’exporter, car elle a fait le choix de l’allemand et non de l’anglais, prépondérant et uniformisant. Bouder des artistes sur ce seul critère de la langue, c’est évidemment passer à côté de talents. C’est aussi dommageable pour la pluralité et la diversité linguistiques. Heureusement, Internet permet aujourd’hui à qui le souhaite de sortir des sentiers battus, de découvrir des artistes locaux en quête de reconnaissance par exemple, mais aussi de s’embarquer à l’international !

Notre première escale se fait donc en Allemagne, mais le périple auquel nous vous convions ne fait que commencer.

[Si vous aimez l'univers de cette vidéo, regardez aussi le clip « Mercury » de Bloc Party, tourné à la même époque et  avec lequel il compte des similitudes. Attention toutefois, des images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.]